Tendance et évolution du marché immobilier en 2022

L’année 2019 a été une année riche en actualités immobilières. Avec un bilan positif dans le secteur immobilier, 2020 en fera-t-il autant? Les tendances ont-elles changé? Doit-on continuer à investir dans l’immobilier en 2020 ou vendre son bien?

2019 : une année très dynamique

2019 a été une excellente année pour le marché immobilier en France. En 2019, les prix de l’immobilier se sont envolés de près de 3% pour les logements neufs et de 5% pour les logements anciens. En effet, les taux d’intérêt sur les prêts baissent depuis 2019. Commençant autour de 1,45 % et se terminant à 1,12 % en novembre. La baisse de ce taux est si importante que même en 2019 le record de ventes immobilières a été battu. Les gens ont commencé à acheter plus de maisons anciennes alors que plus d’un million de ventes de maisons anciennes ont été réalisées en 2019 jusqu’en septembre, selon l’INSEE.

Changements en 2020

Le marché immobilier n’a rien de prévu pour 2020 et conserve la plupart des régimes en 2019 :

Le PTZ : maintenu

Enfin, le PTZ sera maintenu en zone B2 et C pour l’achat de logements neufs. Les conditions pour bénéficier de ce prêt restent les mêmes qu’en 2019.

Les régimes de défiscalisation immobilière : ils restent

La loi Pinel restera en vigueur en 2020. Les investisseurs pourront bénéficier d’un remboursement partiel pour l’achat d’un logement neuf destiné à être loué sous conditions pendant 6, 9 ou 12 ans grâce à des réductions d’impôts. La loi Denormandie est quasiment identique à la loi Pinel sauf qu’elle se réfère aux biens anciens à rénover dans certaines villes. Il sera valable jusqu’en 2022.

Taxe d’habitation supprimée

La taxe d’habitation sera supprimée pour 80% des Français, et cela marquera à jamais l’année 2020.

Le taux de crédit et la tendance en 2020 : une évolution?

En fin d’année, le marché immobilier a enregistré un chiffre record grâce à un taux record. On ne sait pas encore si le taux hypothécaire baissera davantage cette année. Avec seulement 2 mois il nous est impossible de chercher à creuser, mais il est fort possible que le taux baisse pour atteindre un nouveau record pour 2020. Cependant, avec un taux plus bas, les demandes de crédit immobilier augmentent. En conséquence, les banques sont susceptibles de changer de stratégie en devenant plus assertives. En revanche, il est fort possible que le prix de l’immobilier augmente par rapport à l’année dernière, même si l’année dernière a été une année record. Le principe ne changera pas, les propriétés situées en zone rurale sont très difficiles à vendre, tandis que les propriétés en zone urbaine seront très prisées et pourraient afficher des prix surévalués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.