Que se passe-t-il si vous investissez dans l’immobilier locatif?

Si, comme beaucoup de Français, vous n’avez plus envie de placer votre argent sur des livrets d’épargne qui ne rapportent rien (le Livret A en tête avec son taux d’intérêt de 0,50 %), il est temps pour vous de trouver un moyen de générer des intérêts dans un autre façon…. En effet, un secteur est en plein essor : celui de l’immobilier locatif. De plus, au-delà du fait que vous pouvez gagner de l’argent tous les mois avec l’immobilier, vous créez également des actifs immobiliers. explications.

Comment investir dans l’immobilier locatif?

La première chose qu’il faut savoir, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être riche pour investir : il est souvent conseillé de n’investir que 10% de la somme totale dans l’immobilier. Pour financer le reste, vous pouvez recourir à un crédit immobilier, c’est ce qu’on appelle l’effet de levier. Bref, dites-vous que vous ne sortirez de votre poche que les frais divers liés à l’achat du bien : frais de notaire, de banque, d’agence ou même de courtier si vous les utilisez. Cependant, pour que votre investissement soit réussi, vous devez respecter une règle claire : le montant perçu sur le loyer doit être au moins égal à votre mensualité à restituer.

Dans ce respect, ce sera le locataire du lieu qui remboursera le crédit souscrit! Ainsi, à l’issue du retour de ce dernier, vous serez à la tête d’un bien qui vaut dix fois plus que ce que vous avez investi de votre poche. Bien sûr, vous aurez aussi du travail à faire. Cependant, grâce au principe du déficit en capital, vous pourrez les déduire de votre assiette fiscale, et donc réduire vos impôts au minimum… Le temps que vous valorisiez votre nouveau bien. À vous ensuite de conserver cet atout et de vous créer un revenu passif, ou de le revendre et de décrocher le jackpot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.