Mandat simple, mandat exclusif : lequel choisir?

La vente de biens immobiliers est gérée par le courtier immobilier. Nommé par le propriétaire, il est responsable de toutes les négociations concernant la vente de la propriété. La rémunération de l’agent immobilier dépend du mandat accordé par le propriétaire du bien à vendre, qui a la possibilité de choisir entre deux mandats : le mandat simple et le mandat exclusif. Voici ce qu’il faut savoir sur les mandats et lequel choisir en fonction de ses besoins.

La simple commande

Choisi par la plupart des vendeurs, le mandat simple donne la liberté au propriétaire de lui confier la vente du bien immobilier à différentes agences. Ainsi, les acheteurs potentiels seront clairement nombreux, augmentant ainsi les chances de vente. Dans l’élection de mandat simple, la commission de vente revient à l’agent immobilier qui aura conclu la vente en premier. Il est également possible pour le propriétaire de s’occuper lui-même de la vente, évitant ainsi les commissions puisqu’il aura lui-même conclu la vente. Le choix du mandat simple est donc judicieux pour le propriétaire qui préfère plus de liberté et de souplesse dans l’option de vendre le bien de sa part. Cependant, afin de ne pas dévaloriser le bien à vendre, il est préférable de faire appel à un maximum de trois agences pour gérer la vente.

Le mandat exclusif

Le mandat exclusif est l’option privilégiée par les professionnels de l’immobilier. Ce choix s’explique par le fait que l’agent immobilier en charge de la vente sera plus motivé puisque ses chances d’encaissement sont plus grandes puisqu’il est le seul dans le dossier. Toutefois, le propriétaire du bien ne peut pas s’occuper directement de la vente de son logement ni la confier à un autre professionnel. S’il s’engage dans cette option, il devra payer une pénalité. Si le propriétaire d’un logement veut dénoncer le mandat exclusif, il doit attendre trois mois à compter de la signature du mandat exclusif. Avant d’y mettre fin, il doit également aviser l’agent immobilier en charge du bien au moins 15 jours à l’avance. L’avis doit être notifié par lettre recommandée avec accusé de réception.

La semi-exclusivité

Moins rigide que le mandat de vente exclusif, le semi-exclusif est l’option idéale pour le propriétaire qui souhaite l’aider à trouver un acheteur potentiel pour sa maison. Ainsi il pourra contribuer à la vente directe de son bien avec l’aide d’une seule agence. Un mandat dure en moyenne trois mois et il convient d’y mentionner, la rémunération de l’agent immobilier ainsi que ses missions. Lors du choix d’un mandat exclusif, la clause d’exclusivité doit impérativement être mentionnée. Quel que soit le type de mandat choisi, le propriétaire aura l’obligation de célébrer avec l’acheteur présenté par l’agent immobilier qui accepte le prix demandé ainsi que les conditions mentionnées dans le mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.