Extension verticale : tout ce que vous devez savoir

Si la surface extérieure de votre maison est insuffisante pour envisager une extension horizontale, sachez qu’il existe une option pour couvrir un besoin de gagner des mètres carrés supplémentaires : l’extension verticale. Avant de commencer, il est important de noter les informations suivantes.

Il n’est pas nécessaire de quitter la ville pour avoir une maison plus spacieuse

Depuis que vous avez occupé votre petit pavillon au centre de la ville, vous avez bénéficié d’une série d’avantages, pour ne citer que :

– L’excellente desserte des transports en commun

– L’absence de déplacements pour effectuer des achats de toutes sortes

– La proximité des services administratifs et des établissements pour enfants

Mais lorsque vous envisagez une extension, vous vous rendez peut-être compte qu’en raison de la contiguïté avec les maisons de vos voisins, une extension horizontale sera impossible, d’autant plus que ce type d’extension n’est généralement pas autorisé pour les propriétés situées en centre-ville. Cependant, vous n’aurez pas à envisager de quitter votre emplacement actuel, puisque disposer de surfaces supplémentaires est possible grâce à l’existence d’une autre option : surélever le toit.

Une étude de faisabilité du projet est requise.

On ne peut procéder directement à la réalisation d’un tel projet sans en étudier la faisabilité. Cela implique, tout d’abord, la nécessité de vérifier si les murs porteurs sont suffisamment solides pour supporter des charges plus élevées. Cette vérification doit également être confiée à un professionnel. Ce dernier est en effet le plus qualifié pour savoir si la réalisation du projet ne pourrait pas entraîner une déformation, voire un effondrement du bien. De plus, dans le cas où vos vérifications révèlent un problème de solidité de la maison, vous pouvez toujours proposer des solutions pour ne pas abandonner la réalisation dudit projet, en préconisant par exemple la pose de poutres supplémentaires ou la consolidation de la structure du plancher.

Comment procéder avec ce type d’extension?

L’extension horizontale est une opération dont la réalisation est complexe, puisqu’elle nécessite le retrait de la couverture afin que l’on puisse procéder à l’installation de nouveaux murs et sol. Cela vous expose à des risques plus importants si vous décidez d’y rester. Par conséquent, pour votre sécurité, vous feriez mieux de quitter les lieux jusqu’à ce que le travail soit terminé. Et pour les passants, assurez-vous que votre permis de construire, également obligatoire, soit bien visible.

En ce qui concerne le choix du matériel, sûrement le professionnel que vous avez appelé vous demandera de rendre le matériel identique à celui du boîtier. Cependant, pour assurer un allègement de la structure et/ou ne pas nuire à l’esthétique, rien de mieux qu’une ossature bois.

Enfin, gardez à l’esprit que souvent, dans le cadre d’une extension verticale, il existe un pont thermique entre l’ancien et le nouveau bâtiment. Heureusement, vous pouvez vous protéger des conséquences négatives qui s’y rattachent en vous isolant de l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.