Diagnostic immobilier avant vente

Les acheteurs potentiels demandent des documents complets au propriétaire pour mieux comprendre l’état général du logement. De plus, certains diagnostics techniques sont imposés par une législation stricte.

Diagnostic de plomb

Ce type de diagnostic permet d’évaluer le risque d’exposition au plomb. Sa réalisation fait partie des obligations des bâtiments servant de résidence principale et ayant été construits avant le 1er janvier 1949. Il convient de rappeler que la présence de cet élément à travers les peintures et enduits présente de graves dangers pour les occupants. Ils risquent d’être exposés à des intoxications. C’est même très grave pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Diagnostic amiante

L’objectif est d’identifier les éléments ou produits qui contiennent de l’amiante. Ce type de diagnostic est indispensable pour tout projet de vente de logements fondé avant le 1er juillet 1997. En l’absence de ce produit, le diagnostic reste valable à vie.

Diagnostic termites

Cette étape concerne principalement les immeubles situés dans une zone définie par arrêté préfectoral. La validité du résultat correspond à trois mois après sa réalisation. Par conséquent, le propriétaire qui souhaite vendre son bien doit se renseigner auprès de la mairie. Il saura si la zone est soumise ou non à cette obligation.

Diagnostic Gaz Naturel

Le document préparé mettra en évidence l’état général de l’installation de gaz naturel. Il s’agit de bâtiments ou de parties servant de résidence principale. Le bâtiment en question doit avoir une installation de plus de quinze ans. Si le local à vendre fait partie d’une copropriété, ce diagnostic ne concerne que les particuliers. Sa validité est limitée à trois ans.

Risques naturels et technologiques

Les diagnostics obligatoires avant la vente d’un bien intègrent également l’état des risques naturels et technologiques. Le document doit être à la disposition de l’acheteur. De cette façon, vous pouvez vous faire une idée des risques et de la pollution auxquels le bâtiment est exposé. Sans contrevenir à l’arrêté préfectoral, le vendeur remplit un formulaire pour constituer ce document important.

DPE

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE permet, comme son nom l’indique, d’évaluer la performance énergétique d’un logement à vendre. D’une durée de validité de dix ans, le document aidera le futur propriétaire à identifier le niveau de consommation énergétique du bâtiment.

Diagnostic électrique

Une installation électrique de plus de quinze ans nécessite une évaluation de son état général. Ce sont des particuliers pour la copropriété. Valable trois ans, le document doit être confié à un professionnel qualifié et agréé. L’objectif est d’évaluer l’état des systèmes de protection des installations. Cette étape permet également d’identifier les éléments susceptibles de présenter des risques.

Les diagnostics immobiliers, quel que soit leur type, restent obligatoires au profit des futurs occupants. A défaut de documents complets, l’acheteur peut librement demander l’annulation de la transaction. Vous avez également le droit de recourir à une réduction du prix du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.