Acheter un condo : avantages et inconvénients

La copropriété est une façon de vivre en communauté. En effet, il consiste à vivre avec une ou plusieurs personnes qui possèdent des parties de la propriété dans le même logement. Fondamentalement, vous possédez une section ou une partie d’une propriété. De ce fait, une partie de la propriété vous appartiendra et l’autre appartiendra aux autres copropriétaires.

Au regard des règles qui régissent la vie en copropriété, quels sont les deux visages de la vie en copropriété? Cet article présente les avantages et les inconvénients de l’achat d’une copropriété.

A lire aussi : Appartement à vendre à Megève : pourquoi passer par une agence immobilière?

  • Acheter un condo, quels sont les avantages?
  • Quels pourraient être les inconvénients?
  • Loi Pinel et copropriété?

Acheter un condo, quels sont les avantages?

Dans le cadre d’un tel achat, le syndicat en devient propriétaire. Et c’est un gain de temps inestimable. D’ailleurs, ce n’est pas vous qui vous occupez de ces petits travaux qu’il faut faire à la maison. Le jardin à tondre, les serrures à changer, tous ces petits travaux sont entre les mains du syndic de la copropriété.

A lire aussi : Les étapes à suivre pour vendre rapidement votre bien

De plus, l’achat d’un bien en copropriété revient moins cher que celui d’un bien individuel. En effet, les frais sont partagés entre les copropriétaires. Par exemple, pour la réfection d’un ascenseur, les frais seront partagés entre les copropriétaires.

De plus, lors de cet achat, vous ne serez jamais seul. Vous côtoierez souvent vos pairs lors de rassemblements généraux. En copropriété, les décisions sont prises collégialement lors de réunions, même si c’est le syndic qui se charge de gérer les tâches quotidiennes. Ainsi, vous sympathiserez avec tout le monde dans une ambiance des plus agréables. Cela convient aux personnes seules ou âgées.

Quels pourraient être les inconvénients?

Même s’il fait bon vivre dans la copropriété, il faut aussi s’attendre à certaines irrégularités. Il peut arriver que certains copropriétaires ne paient pas toujours leurs acomptes. Cela peut mettre toute la propriété dans une situation difficile. Dans ces conditions, le syndic doit adresser des courriers de rappel aux mauvais payeurs ou les inciter à payer leurs cotisations. Vous devrez également vous assurer que le syndic joue bien son rôle.

Sous d’autres cieux, il y aura des décisions qui seront prises collectivement et ne recevront pas forcément votre soutien personnel. De plus, vous devrez payer des travaux qui ne vous concernent pas directement. De plus, les restrictions des règles de copropriété doivent toujours être respectées. Cela dit, si vous êtes un fêtard, vous devrez économiser un peu.

Loi Pinel et copropriété?

La loi Pinel permet d’investir dans les quartiers où le logement est en difficulté par rapport aux besoins des locataires. Ces logements neufs dans une zone géographique bien délimitée désignent généralement des immeubles à appartements et donc des copropriétés. La question que vous pouvez vous poser est : Comment fonctionne ce dispositif pour bénéficier d’une réduction d’impôt jusqu’à 21%? Pour en savoir plus, vous pouvez désormais cliquer sur ce lien, mais pour commencer sachez que :

– Ce système est spécifique à chaque territoire car il doit correspondre aux besoins de la population locale. Cela signifie donc qu’à Bordeaux vous devrez vous renseigner sur les quartiers éligibles à la loi Pinel.

– La réduction d’impôt est liée à la durée pendant laquelle votre bien sera loué. Doit être loué pour un minimum de 6 ans. Or, c’est en fait après 12 ans que vous pourrez bénéficier de 21 %.

– Vous devrez respecter les plafonds de loyers dans la ville de Bordeaux, car vos locataires ne devront pas dépasser un certain niveau de ressources comme vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.